Concours Secretaire Medicale

concours secretaire medicaleSi vous souhaitez exercer votre profession dans la fonction publique hospitalière, vous devez impérativement passer le concours secrétaire médicale.

Documentation
Comme tout concours de la fonction publique, ce dernier consiste en une épreuve d’admissibilité, c’est-à-dire vous donnant accès à la phase finale du concours, et une épreuve d’admission qui vous permettra d’exercer en milieu hospitalier. Quelles en sont les modalités?

Les modalités d’accès au concours secretaire medicale

Le concours secrétaire médicale est accessible aux titulaires du baccalauréat. Aucune section particulière n’est imposée, mais pour la formation secrétaire médicale le bac ST2S* est toutefois préconisé. Les épreuves du concours se décomposent comme suit :

  • admissibilité : une note de synthèse (durée 3 h, coef 3) se rapportant à l’exercice de la profession ;
    des exercices (durée 3 h, coef 3) en relation avec le contexte professionnel et les termes médicaux ;
  • admission : une épreuve orale obligatoire (15 mn, coef 2) consistant en un entretien avec le jury ; il s’agit d’une mise en situation se rapportant au fonctionnement d’un secrétariat ; le but est de déterminer la capacité de la candidate à gérer des dossiers administratifs ainsi que la relation au patient ;
  • une épreuve orale de langue facultative (2 fois 15 mn, coef 1 et coef 3).

Du fait de la formation secrétaire médicale (théorique avec les cours et pratique grâce au stage), ainsi que de l’examen qui s’ensuit, vous possédez les connaissances nécessaires au concours secrétaire médicale. Toutefois, une préparation complémentaire peut être utile pour vous mettre dans les conditions des épreuves d’admissibilité.

Qu’attendre des prépas au concours de secrétaire médicale ?

Divers organismes assurent ces préparations avec, comme toujours dans les prépas concours, des disparités de tarifs assez ahurissantes. Petit comparatif pour exemple :

  • prépa 1 : une méthodologie de la synthèse ainsi que trois sujets de note de synthèse ; trois séries d’exercices sur le contexte professionnel ; une méthodologie de l’entretien avec le jury ainsi que deux corrections orales ; deux épreuves de traduction avec correction ; montant : 75 €. Il est possible de ne prendre que le module synthèse de documents pour 49 €.
  • prépa 2 : sur 25 semaines, avec 15 h de cours hebdomadaires + un concours blanc par mois ; montant : 2 590 €.

Entre les deux, on trouve un centre d’enseignement à distance d’un coût raisonnable, d’autant qu’il offre la possibilité d’opter pour les modules de son choix. Précisons toutefois que la prépa 2 inclut la totalité de la formation secretaire medicale, ce qui n’offre aucun intérêt pour les candidates possédant le titre ou ayant déjà exercé dans le privé.

Il faut rappeler que, comme dans tout concours, un nombre précis de postes est fixé et que réussite au concours ne rime pas forcément avec attribution de poste. Dans ce cas, vous conservez le bénéfice du concours pendant un an et ensuite tout sera fonction de votre classement sur la liste complémentaire.

En résumé, entrer dans la fonction publique hospitalière dépend d’un certain nombre de critères : réussite aux épreuves d’admissibilité puis d’admission et bon positionnement sur la liste des résultats. Mais ne vous découragez pas : en attendant d’y arriver vous pourrez faire vos armes dans le privé. Alors si c’est vraiment votre vocation, n’hésitez pas à présenter le concours secrétaire médicale.